GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’actualité en EE > Echos du réseau > Conférence climat Paris 2015 : une perspective qui mobilise les (...)

Conférence climat Paris 2015 : une perspective qui mobilise les associations

mercredi 3 décembre 2014, par Mathieu Chaveneau

|

A un an de l’événement lui-même, certains d’entre vous sont « sur le pied de guerre » pour faire en sorte que ce rendez-vous international débouche sur des décisions partagées dans lesquelles la société civile aura pu peser. Mathieu Chaveneau, de KuriOz (association d’éducation au développement et à la solidarité internationale), nous communique ainsi le point de vue et le positionnement de son association, reliés à celui d’organisations nationales, ainsi que des objectifs déclinés en région...

  • Une cause commune : le climat de notre planète.

2015 : une date charnière pour l’association 4D

La durabilité environnementale peut-elle contribuer à aider à lutter contre la pauvreté, les inégalités, les déséquilibres et pressions dénoncés de toute part ? … En quoi contribue-t-elle à un mieux vivre ? Les débats portant sur les modalités de sa prise en compte dans le futur agenda international sont, à cet égard, nombreux. L’un des défis majeurs que cet agenda aura à relever réside donc dans l’indispensable conciliation des objectifs de développement et de protection de l’environnement. Cet agenda a fait de 2015 une année charnière ; l’un des événements internationaux phare de cette année aura lieu à Paris.

2015 est la date fixée pour s’entendre sur les termes d’un accord global de l’ensemble des pays pour lutter contre le changement climatique, sur la base d’une vision partagée de l’équité et d’objectifs d’atténuation pour tous les pays. La Conférence internationale sur le Climat (COP21), se tiendra en novembre à Paris ; l’accord entrerait en vigueur en 2020.

Les process internationaux interrogent la société civile sur sa capacité à y prendre part, à les raccrocher aux réalités de terrain. Un second axe est aussi primordial, la connexion des processus internationaux aux acteurs de la société civile. Des avancées ont été réalisées, un renouveau est en train de se vivre au sein des processus : la France et l’UE qui ont poussé des propositions pour la démocratisation des processus auront l’occasion de transcrire le discours en acte. Des engagements ont été pris à Rio ou encore au travers de l’action « énergie renouvelable pour tous », autant d’actes qui témoignent des actions possibles, des solutions proposées sur le terrain et qui incarnent des trajectoires pris par et pour les citoyens.

  • 2014 : La Coalition Climat 21 a vu le jour

Fin 2013, plusieurs réseaux et associations se sont réunis, à l’initiative du CRID, d’ATTAC et du RAC (Réseau action climat) pour échanger sur leurs intentions dans la perspective de la Conférence Climat Paris 2015 (COP 21).

Leurs analyses ont convergé sur plusieurs points :
- Il y aura des mobilisations en France à cette occasion.
- Il faut prendre le temps de tirer les leçons des précédentes conférences, en particulier Copenhague et Varsovie.
- Un certain nombre de sujets qui divisent les mouvements sociaux et acteurs associatifs à propos du climat peuvent être discutés entre nous, par exemple la place du secteur privé, la notion de justice climatique...
- Quel que soit le contenu de l’accord, il y a un enjeu essentiel à réussir les mobilisations citoyennes sur le sujet climat et la Cop 21 est une occasion pour cela.

Depuis le début de 2014, après quatre séminaires nationaux avec une centaine de participants, 70 organisations impliquées et une rencontre internationale (135 organisations de 37 pays), la Coalition Climat 21 a vu le jour pour « contribuer à la création d’un rapport de force favorable à une action climatique ambitieuse et juste, et à la transformation durable de toutes les politiques publiques afférentes ».

Outre le partage d’informations entre organisations et la visualisation des intentions de chacun en termes de plaidoyer et de mobilisation, les premières réunions ont abouti à un premier texte pour baliser des contours de la coalition.

Lors de la rencontre internationale, les 135 associations et mouvements présents ont validé la nécessité d’organiser des mobilisations citoyennes de façon concertée et coordonnée à l’occasion de la conférence de Paris 2015 afin d’y avoir le dernier mot et de construire, dans la durée, un mouvement pour la justice climatique.

Sur ce socle de principes, les activités de la coalition vont se multiplier à partir de la COP 20 à Lima (décembre 2014).

Pour rejoindre la coalition et pour plus d’informations : www.crid.asso.fr ou contact chez coalitioncop21.org

  • Les objectifs que nous souhaitons promouvoir en région

- Renforcer la participation de la société civile à la COP 21 et surtout à sa préparation, très en amont, notamment grâce à l’Action « Our Life 21 » lancé par l’association 4D.

- Rendre visible les négociations qui auront lieu en décembre 2015 par un lien journalier avec les correspondants presses des ONG pour relayer leur vision des débats à la presse locale.

- Mettre en œuvre un programme d’actions éducatives diversifiés sur le Climat et la COP 21 en région (scolaire, grand public…)

Si les acteurs du réseau GRAINE souhaitent nous rejoindre pour mettre en œuvre ces objectifs nous seront très heureux de les y associer. Nous serons en lien avec l’ERC, la coalitioncop21 et nos réseaux locaux pour que ce mois de décembre 2015 reste gravé dans les mémoires.
Contactez-nous :
contact chez kurioz.org Daphné ou Mathieu.

Article inspiré des textes de 4D et du CRID. Merci.

En savoir plus

Pour plus d’information :
Association 4D
CRID

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine