GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’actualité en EE > Actualité du GRAINE > Comment communiquer, sensibiliser sur le SDAGE ?

Comment communiquer, sensibiliser sur le SDAGE ?

mercredi 3 décembre 2014, par Estelle Rodon

|

Jeudi 27 novembre s’est tenue à Vierzon (Cher), à l’initiative de l’Agence de l’Eau, une journée consacrée à la préparation de la consultation du public sur le futur Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Loire-Bretagne 2016-2021. Estelle Rodon, présidente de la Coordination pour la Défense du Marais Poitevin, vous propose un retour de cette journée.

Une délégation picto-charentaise s’est retrouvée sur place (CDMP, GRAINE, les CPIE Seuil du Poitou et Val de Gartempe, Ifrée).

Les objectifs de l’Agence de l’Eau pour cette journée étaient de :
- présenter l’organisation et l’animation de la consultation.
- informer sur le contenu des documents de consultation.
- proposer un temps d’échange et de mutualisation de leurs expériences aux acteurs (associations et collectivités principalement).

Le SDAGE est un document très important pour la gestion de l’eau à l’échelle supra-régionale (le grand bassin Loire-Bretagne), il fixe des objectifs de reconquête de bon état de l’eau et des cours d’eau et pour cela, met en place un programme de mesures (objectifs de préservation des rivières, de la qualité des eaux, réduction des pollutions, maîtrise des prélèvements d’eau, préservation du littoral, etc.).
C’est un document qui sera soumis à la consultation du public du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015. Les associations sont sollicitées pour animer cette démarche de consultation, sous des formes diverses, à imaginer ou reproduire des expériences déjà vécues.

La consultation du public sur l’eau est donc une consultation nationale (tous les bassins et régions côtières sont concernées), avec un visuel et un message commun : « l’eau, les inondations, le milieu marin : quelles actions ? ». On parle de la consultation mais il y a en fait trois documents soumis à l’avis du public : le SDAGE et les programmes de mesures, les plans de gestion des risques d’inondation (PGRI) et les programmes de mesures des plans d’action pour le milieu marin (PAMM).

Heureusement pour les profanes, des documents d’aide à la compréhension sont fournis :
- « le projet de SDAGE, mode d’emploi » (avec des clés de lecture par chapitre)
- un diaporama synthétique résumant les grandes lignes du SDAGE,
- le projet de plan de gestion des risques d’inondation (PGRI)
- le résumé du programme de mesures du plan d’action pour le milieu marin (PAMM).
Ces documents sont téléchargeables

Afin de faciliter la démarche de participation, des documents existent également :
- notice d’information et un questionnaire pour faciliter l’expression d’un avis
- un guide « comment relayer la consultation ? »
- des visuels (affiches, tracts)
- des articles type pour insérer dans vos publications
- une vidéo d’animation
- des bannières internet
Ces documents, et bien d’autres encore, sont téléchargeables

Même en dehors de la consultation, n’hésitez pas à visiter le site de l’Agence de l’eau Loire Bretagne, c’est également une mine d’info pour préparer vos animations !!

Les contributions peuvent donc se faire de plusieurs façons : en remplissant le questionnaire individuellement, en rédigeant un avis ou en faisant une contribution collective.

Les expériences :

  • exemple d’actions prévues par Nature Centre :
    - Jurys citoyens : l’action consiste à regrouper des personnes volontaires pour les faire réfléchir et débattre sur des sujets liés à l’eau et rédiger un avis sur le projet de SDAGE.
    - relayer la consultation auprès de la Conférence Régionale de la Jeunesse du Centre et accompagner les jeunes dans l’élaboration d’un avis sur le projet de SDAGE.
    - relayer l’information dans les médias par des communiqués de presse et des conférences de presse.
  • La démarche Méli-Mélo :
    Le GRAIE (le Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures de l’Eau) vulgarise ses recherches via son site internet eaumelimelo.org où l’on retrouve une web série sur l’eau, des documents de référence, des supports pédagogiques, etc.
  • Le GRAINE Centre :
    Le Graine Centre a mis en place une démarche expérimentale pour impliquer et accompagner les habitants dans la préservation et la valorisation de leur commune rurale.

L’après-midi, les participants se sont répartis en 3 ateliers :

  • Atelier n°1 : comment faciliter l’engagement des publics adultes, comment mieux les faire participer ?
  • Atelier n°2 : comment intéresser le public jeune ?
  • Atelier n°3 : comment faire émerger des contributions collectives ?

Les discussions ont fait ressortir les difficultés à « accrocher » tant le public adulte que le public jeune : actions concrètes, varier les approches, les supports, créer de la convivialité, s’appuyer sur des événements culturels (spectacles-débats, journée mondiale de l’eau...).

Faire émerger un avis individuel ou collectif demande d’abord d’apporter des connaissances, l’eau et le SDAGE en particulier étant des sujets complexes ; mais si on apporte une base commune de connaissances, chacun aura quelque chose à dire, un avis à donner.
Le temps est un facteur important quand on s’engage dans une action de consultation, c’est une chose à anticiper.

Les avis peuvent aussi être valorisés à l’échelle locale et pas seulement utilisés pour la réponse à la consultation. On peut d’ailleurs utiliser la consultation comme un prétexte pour sensibiliser aux problématiques de l’eau !

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine