GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’actualité en EE > Actualité du GRAINE > Comment le développement durable modifie les pratiques d’éducateur ? - Retour (...)

Comment le développement durable modifie les pratiques d’éducateur ? - Retour de l’atelier du 4 décembre 2012

Nous étions une dizaine dans les locaux de l’IUFM à Niort pour se questionner sur le développement durable dans la pratique d’un éducateur... éducateur à l’environnement mais pas seulement, l’éducation à l’environnement, c’est l’affaire de tous !

A chacun sa vision du monde... à chacun « son » développement durable ?

Pour amorcer la journée, quelques repères historiques pour partager ce qui s’entend comme des éléments « incontournables » ont permis aux participants d’identifier que l’histoire de l’apparition du développement durable est cousue de réflexions, pas toujours unanimes, de dates et de façons de penser le concept. Décroissance, croissance verte, environnementalisme, etc... sont des bases de repères que tout à chacun, quand il peut y avoir accès, utilise comme fondements à sa propre vision du monde.
Ces mises en bouche intellectuelles passées, Jérôme Davin (Maison du marais poitevin) a embarqué le groupe dans des mises en situation d’activités s’appuyant sur le questionnement.

Faire un sandwich local ou trouver le mystère, c’est de l’EEDD ?

Une première mise en situation autour du jeu « sandwich » pour jouer avec des associations d’aliments pour faire le meilleur sandwich du moment, avec une règle qui évolue au bout de quelques parties dans la prise en compte d’un critère de production locale...
Puis l’activité « mystère » qui consistait à faire deviner au participant un sujet, un thème en dévoilant progressivement une série d’indices matériels illustrant une fonction : quelle ne fut pas la surprise des personnes quand il a ouvert un parasol dans la salle ! Parasol illustrant le fait que ce que le groupe recherchait pouvait procurer de l’ombre... et ainsi de suite sur une bonne dizaine d’objets...

Et alors, « est-ce du développement durable » ? Pouvait-on qualifier cette activité d’ « activité EEDD » (éducation à l’environnement vers un/pour un développement durable) ?

Là est la question...

Sans transition, sauf une pause déjeuner pour partager les délices apportés par chacun, de nouveaux points de repères ont été apportés au groupe pour identifier en quoi le développement durable peut modifier les pratiques des éducateurs sous l’angle de la façon de mener l’activité, d’être en relation avec le public. Les différents types de questions, leur intérêts et les vigilances ont ainsi pu être partagés et utilisés comme filtre d’analyse de l’activité mystère vécue le matin.

Nous avions donc choisi d’aborder le développement durable sous cet angle, celui de la pratique, la pratique du questionnement (certains diront l’art de questionner dans une perspective éducative...) qui consiste donc à s’interroger sur les choix de ce qu’un éducateur va dire, faire et faire dire...

« C’est par l’analyse régulière de ses pratiques, par un examen critique au sein d’un groupe que le professionnel (et pas seulement dans le domaine de l’éducation) devient ce que D. Schön un praticien réflexif (...) » - lu dans Les Cahiers Pédagogiques, septembre 2003, N° 416, auteur Daniel Comte

Merci à l’IUFM de Niort pour son accueil, ainsi qu’à Jérôme Davin de la Maison du marais poitevin et Richard Joseph du Parc Interrégional du Marais Poitevin pour la collaboration dans la construction et l’animation de cette journée.

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine