GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’actualité en EE > Communiqués et annonces > Dispositif ECORCE : témoignage d’un éducateur à la biodiversité

Dispositif ECORCE : témoignage d’un éducateur à la biodiversité

L’objectif du dispositif "ECORCE", proposé depuis la rentrée 2013 aux élèves de CM2 et de 6ème du département des Deux-Sèvres, est d’éveiller les plus jeunes aux problématiques environnementales. Josselin Arhiman, musicien intervenant, vous invite à découvrir une animation qu’il présente aux élèves qui participent à ce dispositif.

Musicien intervant, pianiste, et musicien électroacousticien, je suis originaire de Niort. Depuis 2008, j’ai eu l’occasion de participer à de multiples projets, essentiellement autour du jazz et/ou des musiques improvisées. Je me suis formé aux techniques de la Musique Assistée par Ordinateur (MAO) d’abord en autodidacte, puis lors de cours avec Benjamin Moussay (Conservatoire de Paris XIII), ou de stages avec Olivier Sens (concepteur du logiciel Usine). Les rencontres avec Jean-Léon Pallandre en 2010, puis avec Jean-Luc Guionnet en 2011, lors de stages au Festival Meteo (Mulhouse), vont déterminer fortement ma façon d’aborder la musique électro-acoustique mais aussi ma personnalité musicale, ainsi que mon approche en tant que pédagogue.

A l’occasion des rencontres ECORCE de Zoodyssée (2014) et du Cébron (2015), j’ai eu l’occasion de proposer à des classes de CM2 et/ou 6ème une activité de captation et montage sonore.
L’activité se déroule en 4 phases :

  • « posons-nous quelque part dehors, fermons les yeux, et écoutons »
    JPEG - 83.8 ko

    Au travers de différents jeux, j’essaye de montrer aux enfants que par une écoute active, sensible, et dirigée, nous pouvons percevoir l’environnement de cent manières différentes.

  • « découvrons un logiciel de montage sonore »
    Au travers d’une démonstration, les enfants apprennent à manipuler le logiciel libre et gratuit Audacity.
  • « cherchons des sons dans notre environnement »
    Les enfants peuvent ensuite explorer leur environnement et faire de la prise de son à l’aide d’un enregistreur.
  • « composons une pièce électro-acoustique »
    Dernière étape, les enfants utilisent leur imaginaire et leur créativité pour recréer une pièce de musique à partir des captations sonores.

En intégrant le dispositif ECORCE, j’ai pu me rendre compte que les travaux d’écoute, de captation sonore, de composition musicale pouvaient indirectement nous inciter à prendre du recul sur notre place dans notre temps et dans notre espace. Parce que j’ai la conviction que la musique est partout, et qu’elle commence dès lors que l’on se met à écouter autour de soi ; j’aime à élargir cette question de l’écoute au thème plus large de l’environnement.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur l’activité de Josselin Arhiman, n’hésitez pas à consulter son site internet en cliquant ICI.

Contact :
josselinarhiman chez gmail.com

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine