GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’actualité en EE > Communiqués et annonces > Deuxième Conférence environnementale : l’EEDD objet d’une table (...)

Deuxième Conférence environnementale : l’EEDD objet d’une table ronde

mardi 19 novembre 2013

La deuxième Conférence environnementale pour la transition écologique s’est tenue les 20 et 21 septembre derniers, au Conseil Économique, Social et Environnemental. Comme annoncé par la Ministre de l’Écologie lors des Assises Nationales, cette conférence a notamment porté sur l’EEDD et abouti à plusieurs engagements concrets de l’Etat.

Le compte-rendu de de la Conférence Environnementale 2013 est consultable sur le site du ministère de l’écologie. On pourra lire en particulier la restitution de la table ronde n°5 "Education à l’environnement et au développement durable"

Le gouvernement s’est appuyé sur les travaux préparatoires et les débats menés au sein de cinq tables rondes pour rédiger la deuxième "feuille de route 2013 pour la transition écologique" fin septembre.

Dans ce document l’État détermine un cadre large et ouvert à l’EEDD (p22) :
"L’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) doit contribuer à faire plus amplement partager, par tous les citoyens, la conscience des effets des crises écologiques, économiques et sociales contemporaines et donner à chacun les moyens de s’informer et de se former pour agir positivement dans sa vie personnelle comme professionnelle.
Cette politique concerne tous les publics, tout au long de la vie. Elle s’appuie sur une action volontariste de l’État, inscrite explicitement dans les politiques publiques, et sur le développement concerté de projets de sensibilisation, d’éducation et de formation associant les acteurs publics et la diversité des acteurs de la société civile."

La feuille de route fixe également 10 mesures concrètes pour l’EEDD (p22 à 25) :
1. Engager 10 000 projets d’écoles et d’établissements scolaires mettant en œuvre des démarches globales pour l’environnement et le développement durable.
2. Développer les sorties et les séjours nature dans le cadre scolaire et des centres de loisirs et de vacances.
3. Intégrer dans l’ensemble des programmes de l’enseignement scolaire la prise
en compte de l’environnement et du développement durable.
4. Accélérer la transition vers des campus durables et mettre en place les labels
correspondants.
5. Élaborer un référentiel de compétences génériques et de connaissances en
matière de développement durable .
6. Former les enseignants à l’intégration dans leur projet pédagogique de la prise
en compte de l’environnement et du développement durable, au sein des Ecoles
Supérieures du Professorat et de l’Education (ESPE).
7. Mettre en œuvre l’intégration de l’EEDD dans les formations professionnelles
initiales du champ de l’animation et du sport.
8. Développer le nombre de missions de service civique proposées par les
collectivités et les établissements publics.
9. Faire du développement durable un axe des relations entre le ministère chargé
des sports et les fédérations sportives.
10. Préparer l’accueil en 2015 de la 21ème Conférence des parties à la convention climat en France en impliquant la jeunesse, les écoliers, les collégiens et les lycéens.

Le Conseil national de la transition écologique (CNTE) récemment mis en place est notamment chargé de suivre la mise en œuvre de ces mesures

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine