GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’actualité en EE > Actualité du GRAINE > Focus sur trois temps forts où le GRAINE était présent

Focus sur trois temps forts où le GRAINE était présent

  • 31 mars 2016 : CR-DLA Environnement :
    A l’invitation du Réseau École et Nature et dans le cadre de l’action "Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences" (GPEC) menée au sein du CRDLA (Centre de Ressources DLA Environnement) depuis 2011, j’ai participé au séminaire de travail inter-réseaux "Co-construire l’organisation associative de demain pour faire face aux évolutions du contexte : Quelles pratiques innovantes en matière de pilotage des richesses humaines ?" le jeudi 31 mars à Paris
    Le programme de la journée avait pour but d’échanger et d’identifier des pistes de travail pour 2016, voire les années suivantes. Riches échanges autour de la GRH dans un contexte inter-réseaux significatif des enjeux liés aux métiers et au secteur de l’environnement.
  • 2 avril 2016 : Assemblée Générale du Réseau École et Nature
    En binôme salarié-administrateur, je me suis rendu avec François Nivault à l’AG du REN. Temps de convivialité et d’échanges pour une AG très bien animée et très détendue malgré le contexte d’incertitude pour le secteur associatif en général et pour l’EEDD en particulier. La lucidité ne l’a pas emporté sur l’enthousiasme. La gestion et l’animation du réseau était à l’ordre du jour, le bilan et les perspectives annoncés dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Les informations exhaustives sont à votre disposition sur simple demande.
  • 11 avril 2016 : Rendez-vous avec les élus de la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
    Deux heures de tête à tête avec nos élus en présence de Sève Limousin et GRAINE Aquitaine. Premiers échanges en vu d’un mano à mano. Nous avons présenté l’EEDD à partir des éléments recueillis suite aux rencontres d’Ayen (19) l’automne dernier. Puis, les élus nous ont fait part de leur stratégie pour construire leur démarche à partir de trois rencontres d’ici septembre sur l’ensemble du territoire, et ainsi proposer un projet en décembre à l’exécutif de ALPC. Espérons d’ici là que les stratégies individuelles contribueront au projet collectif des Rencontres de l’Ile d’Oléron en octobre prochain.

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine