GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’actualité en EE > Actualité du GRAINE > Un retour à chaud des 2èmes RASTERE…, 20 et 21 janvier 2011

Un retour à chaud des 2èmes RASTERE…, 20 et 21 janvier 2011

lundi 31 janvier 2011, par GRAINE Poitou-Charentes

RASTERE, 20 et 21 janvier 2011 à l’IUT de Tours. Retour de Yannick Bruxelle, administratrice du GRAINE.

J’y étais les deux jours, à titre personnel et bénévole au nom du GRAINE Poitou-Charentes.
Belle initiative que d’organiser des R-AST-ERE : R (Rencontres) AST (animation scientifique et technique) ERE (éducation relative à l’environnement), en substitution pour la deuxième fois des rencontres à caractère purement sciences et techniques existant auparavant !
Un lieu : l’IUT de Tours qui porte depuis plus de vingt ans une formation universitaire autour de la médiation scientifique, devenue depuis 4 années une licence professionnelle « médiation scientifique et éducation à l’environnement ». D’ailleurs, dans les participants, ils étaient là nombreux tous ces étudiants et anciens étudiants devenus responsables de structures un peu partout en France. Un fort déséquilibre toutefois à noter ; sur les 150 participants pas plus de 10% des participants étaient de la mouvance EE (bien que le Réseau Ecole et Nature et l’Ifrée aient été membres de l’organisation de ces rencontres). L’année passée, le déséquilibre était moins marqué… Le thème autour de « la fabrique des opinions » était-il parlant et mobilisateur pour les membres de nos réseaux ?
Les ateliers avaient des entrées fort intéressantes : l’opinion construite sur… l’émotion, sur… la confrontation d’idées, sur… la simplification des modèles ou la complexification, sur… les médias et des réseaux sociaux et des TIC, sur… des pratiques actives.

Quelques calages conceptuels ont pu se faire entre opinion personnelle, opinion publique, savoirs « en tant que tels » (dit « froids »), questions socialement vives et savoirs naturalistes locaux…, montrant tout l’intérêt des croisements entre sciences dures et sciences sociales.
Intervention très structurante de Richard-Emmanuel Eastes (responsable du colloque de Chamonix à venir autour de « l’idée de nature »). Pour lui, le médiateur-animateur dans l’exercice de ses fonctions, a à composer avec 4 dimensions de la fabrique des opinions :
- les faits : en apportant des données, des témoignages les plus fiables possibles et en citant ses sources
- les valeurs : en tant qu’éducateurs, ce n’est pas à nous de les modifier sauf si on est « militants » (mais à ce moment là, il faut clairement changer de casquette face à son public)
- les imaginaires : qui relèvent des croyances de chacun (y compris les siennes)
- les émotions : il s’appuie dessus mais est là pour apaiser et calmer le débat
Dans tous les cas, il s’agit de sortir du couple « tort / raison », d’éviter les caricatures, de dire que toutes les opinions sont également acceptables et compréhensibles. Le médiateur est un facilitateur, pas un expert, il est garant de la qualité de la discussion et doit veiller à ne pas avoir une autorité trop grande (l’animateur s’empêche de donner d’abord son avis sur un sujet mis en débat ou s’il le donne préciser « vous n’êtes pas obligés de penser comme moi »)
Au niveau des témoignages concrets, Pierre Fantin et Gilles Marsat de Charente Nature ont présenté la démarche participative organisée dans le cadre de la DCE (directive cadre sur l’eau) montrant l’intérêt d’une démarche conjuguant l’apport de connaissances objectives, les échanges en tout petits groupes assurant la participation de tous puis le débat en grand groupe.
Ils ont été écoutés avec intérêt et les échanges en atelier portent à croire que les éducateurs à l’environnement sont davantage portés vers ce type de démarches qui parfois « mettent en péril » l’animateur des débats. Une occasion pour nous de dire qu’il s’agit d’une démarche professionnelle à laquelle il convient de se former.
Et, oui…, si certains en doutaient, nos deux mouvances ont à apprendre l’une de l’autre et à construire ensemble !
Yannick Bruxelle

A noter : la liste des participants avec les contacts et les actes des rencontres seront bientôt disponibles sur le site http://rastere.fr

Voir en ligne : Site des RASTERE

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine