GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’éducation à l’environnement > L’affaire de tous aussi ! > Comment l’école de management Paris-Tours- Poitiers s’est saisie du (...)

Comment l’école de management Paris-Tours- Poitiers s’est saisie du développement durable

Cet article est partiellement repris dans le numéro spécial de la Lettre du GRAINE de mars 2011

Article de Valérie PRÉVOST [1]


Pour répondre aux problématiques de la mutation sociétale encore faut-il que chacun puisse maîtriser les tenants et aboutissants induits par les changements climatiques et la mise en œuvre des plans d’actions pour y parer. Cela repose évidement sur un principe préalable d’éducation avant de pouvoir être une affaire d’économie et d’organisation. C’est donc sur les organisations d’enseignement qu’il faut aussi et surtout compter pour sensibiliser et former les individus à la gestion du monde complexe et tumultueux qui leur est transmis.

En cohérence avec une politique citoyenne pionnière engagée au début des années 2000, l’ESCEM est en veille constante pour accompagner la Société et les Entreprises vers un monde qui pourra faire échos aux valeurs d’engagement, d’intégrité, de curiosité et d’humilité qui sont les siennes et lui permettent de cultiver sa différence et d’alimenter ses visions stratégiques pour relever les défis d’un monde en profonde mutation.

Passés les temps de prise de conscience et d’appropriation, l’ESCEM a atteint un niveau de maturité suffisante dans le domaine de la Responsabilité Sociétale pour se prévaloir d’une mobilisation réelle. Elle s’est engagée à participer à la 3ème révolution industrielle que porte notre époque en :
- formant des étudiants au management et à la gestion d’un monde en mutation profonde (remise en cause des modèles économiques engagés au milieu du XIXè siècle) au travers notamment dans le master ESC Tours-Poitiers (déjà 5000 étudiants formés depuis 2002) :

    • de l’expérience en Responsabilité Sociétale Associative et de l’électif de culture générale en 1ère année (consacré aux enjeux du DD),
    • du parcours obligatoire Globe en 2ème année (45 H consacrées à la prise en compte des défis du DD dans la gestion d’entreprise)
      et de la majeure de spécialisation DD de 3ème année.
    • Contribuant activement à la lutte contre le changement climatique et au respect des droits de l’homme (Droits, Devoirs, Dignité de l’Homme)

- sensibilisant, informant et éduquant les collaborateurs et les citoyens aux problématiques communautaires de la Responsabilité Globale
- favorisant la performance globale des entreprises, collectivités…
- explorant les voies de la transition vers une économie soutenable
- développant une offre pédagogique innovante au rendez-vous des problématiques et actualités des organisations

Au-delà des savoirs et savoir -faire du commerce, de la gestion et du management, l’ESCEM souhaite transmettre à ses étudiants un savoir-être fondamental et les former à relever les défis d’une humanité en mutation historique. C’est bien en faveur d’un renouveau sociétal que l’ESCEM persévère dans son aventure éco-responsable pour ouvrir de nouvelles voies de management et de gestion.

Forte de ses chaires en :
- Micro Finance (avec Sogeti et Planet Finance)
- Management de la RSE (Caisse d’Epargne)
- Economie Sociale & Management (Audiens, Maïf, Ciriec France et Andesi)
- et d’une autre en construction (Compétence 21) qui vise le développement des compétences durables individuelles et collectives mais aussi et surtout les compétences sociétales interactives entre les acteurs d’un même territoire
l’ESCEM dispose d’une équipe de chercheurs réputés dans leurs expertises et aguerris à la mutation sociétale et l’éthique des affaires.
Elle apprend à ses élèves à appréhender le management de manière responsable et à s’interroger sur de nouveaux paradigmes pour une économie durable et solidaire. Elle se dote en 2011 d’un Institut des Nouvelles Pratiques Managériales pour améliorer son offre de services et de formation aux organisations et étudiants (formation continue et formation initiale) sur l’axe de la Responsabilité globale.
Toutes les actions menées depuis 2002 à l’ESCEM sont un tremplin pour la mise en application dans son établissement de la Loi Campus Vert (article 55 de la Loi Grenelle 1 qui définit la mission de d’Enseignement Supérieur face aux défis de la stratégie nationale de développement durable).

La contrainte fixée par l’urgence environnementale est un énorme levier de créativité et de fraternité qu’il serait criminel de ne pas laisser s’exprimer. Donner naissance à un monde nouveau : voilà bien un travail de titan et de fourmi à la portée de tous, tant individuellement que collectivement mais qui doit néanmoins s’organiser et se vivre à plusieurs !

Parce que nous ne croyons pas en un monde fini et voulons croire au contraire en un monde de renaissance, nous développons notre énergie pour que se révèlent des hommes capables d’embrasser les défis sociétaux de notre époque. Nous regardons le monde avec un œil optimiste et nous réjouissons de ce que le XXIème siècle, même dans l’urgence et la douleur nous apporte. C’est pourquoi nous considérons que la crise environnementale est une gestation entamée pour l’émergence d’une société unie et harmonieuse pour le couple terre-humain, une occasion unique et universelle pour l’homme d’offrir à son humanité le génie dont il est capable.

Notes

[1Chargée du Développement Durable à l’ESCEM, École de
management Paris-Tours-Poitiers

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine