GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’éducation à l’environnement > L’affaire de tous aussi ! > L’éducation est un droit, l’éducation à l’environnement une nécessité

L’éducation est un droit, l’éducation à l’environnement une nécessité

Article extrait du numéro spécial de la Lettre du GRAINE de mars 2011

Par Laurence MARCILLAUD [1]


Dès les années 60, certains scientifiques soulignaient les pressions croissantes sur l’environnement et les risques qui en découlent. Il aura fallu plus de 40 ans pour que cette prise de
conscience touche le grand public et cette démarche est souvent passée par des catastrophes qui ont mis en évidence ces risques.
L’intensification des cyclones, les canicules en Australie
puis en Russie sont ainsi des marqueurs incontestables
du changement climatique. Les marées noires de l’Erika
ou de la plate-forme pétrolière en Floride nous ont
cruellement rappelé les dangers que font peser les
activités industrielles sur notre écosystème Terre.

_ Nous subissons localement les conséquences directes et
indirectes de ces phénomènes : tension sur le marché des
matières premières, raréfaction des ressources. L’eau est
un exemple emblématique de l’urgence à agir. Ainsi en
Poitou-Charentes, nous assistons à une dégradation progressive
de cette ressource tant qualitativement que
quantitativement. Eté après été, les assecs des rivières
sont de plus en plus nombreux, amplifiant la pollution
des milieux aquatiques mais également la disponibilité
de la ressource en eau potable.

Nous avons une responsabilité collective face à ces problèmes
qui ne trouvent des solutions qu’à travers les
changements de nos comportements.

L’étape incontournable passe par la réduction de nos
consommations de ressources naturelles. "La meilleure
des énergies est celle qui n’est pas consommée".

Cette « éco-révolution » des attitudes doit s’appuyer sur
une appropriation par chacun des problèmes
environnementaux locaux et globaux générés par nos
comportements et des solutions qu’il est possible de mettre
en place. L’éducation à l’environnement joue ici un
rôle crucial. Cette éducation doit d’adresser à tous et
s’appuyer sur des exemples concrets montrant qu’il est
possible d’agir.

Avec Ségolène Royal, la Région Poitou-Charentes
assume un rôle d’exemplarité par la prise en compte des
enjeux environnementaux dans toutes ces politiques.

Ainsi, nous agissons directement, avec par exemple la
charte "Terre saine, votre commune sans pesticides" qui
participe à la préservation de l’eau et de la biodiversité,
par une gestion écologique des espaces verts dans les
collectivités locales.

L’éducation à l’environnement, dans sa diversité et
auprès de tous les publics, est un indispensable outil, un
« passeur d’idées ».

La Région a initié et soutient des
structures qui améliorent la
connaissance et la diffusion des thèmes
environnementaux (Observatoire
Régional de l’Environnement (ORE),
Institut de formation et de recherche en
éducation à l’environnement Poitou-
Charentes (Ifrée), GRAINE...).

Il est indispensable que les actions soient initiées à tous
les niveaux, c’est pour cela que la Région propose, par
exemple, aux citoyens habitants de Poitou-Charentes
d’agir individuellement pour la biodiversité par des
actions simples du quotidien [2].

Notes

[1Conseillère Régionale de Poitou-Charentes

[2Pour vous engagez pour la Biodiversité aux cotés de la
Région, rendez-vous sur : http://www.poitoucharentes.
fr/biodiversite/10-engagements-pour-labiodiversite.
html

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine