GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’éducation à l’environnement > L’affaire de tous aussi ! > Les acteurs de Marennes Oléron s’organisent en réseau

Les acteurs de Marennes Oléron s’organisent en réseau

Article extrait du numéro spécial de la Lettre du GRAINE de mars 2011

Article de Jean-Baptiste BONNIN [1]


Dans sa charte de
développement durable, dès
2004, le Pays Marennes
Oléron avait mis en évidence
la nécessité de créer des
relations d’échange et de coopération
entre les différents
acteurs de l’Education à l’environnement.
Associations, collectivités, établissements divers
(Office National des Forêts, Conseil de
développement…) travaillaient jusqu’alors
isolément.

En 2009, l’association IODDE [2] s’est donné comme
objectif de mettre en place les conditions de cette mise
en réseau et a animé sa mise en place, avec l’appui du
GRAINE Poitou-Charentes, du Pays, du CNARE [3] , des
animateurs départementaux et des différentes volontés
locales. C’est ainsi qu’une vingtaine d’organismes se
sont retrouvés autour de la table et sur un constat
partagé : nous avons tous à gagner à réfléchir aux enjeux
éducatifs du développement durable, aux réponses
locales les plus pertinentes, à développer des actions de
plus grande envergure et pérenniser les emplois, à
partager nos ressources et nos moyens de
communication.

Une dizaine de réunions plénières a été organisée en à
peine deux ans. Une charte fondatrice a été co-construite
et signée, formalisant le fonctionnement du réseau. Il n’a
pas fallu attendre longtemps pour que les collectivités
s’orientent sur ce collectif pour l’associer à la
préparation et à la mise en oeuvre de deux campagnes
pédagogiques importantes.

La première visera à réduire la production de déchets.
Chaque organisme a émis des propositions d’interventions
qui sont regroupées dans un projet cohérent.
Ainsi, des publics très diversifiés seront touchés par
différents vecteurs, depuis la série de séquences
scolaires jusqu’à la conférence grand public ou la
formation de professionnels du tourisme. La campagne
sera suivie sur 4 ans et évaluée sur des critères imaginés
par le réseau et les connectivités commanditaires.
La seconde visera à sensibiliser les habitants et usagers
du territoire à ses richesses naturelles. Côté Ile d’Oléron,
2011 sera l’année du littoral, avec dans la foulée de
l’Agenda 21, bon nombre d’actions là aussi organisées
en programme. Côté Marennes, c’est le marais qui
concentre les enjeux cette année avec l’animation du
dossier Natura 2000 et un projet de Parc National de
Zone humide.

Au fil des réunions, un équilibre
est toujours recherché entre les
réflexions de fond et les perspectives
concrètes de
développement des interventions.
Ainsi, la réflexion sur les critères
de qualité des animations et sur la
mise en place d’un centre de ressources
sont des chantiers en cours.

Fragile sans doute par son manque d’expérience, ce
nouveau réseau n’en est pas moins productif et plein
d’espoir. Une fois consolidé et lancé sur ces programmes,
il compte s’ouvrir encore plus, vers les acteurs
de l’éducation populaire notamment, et ainsi démultiplier
son influence au service de l’amélioration de la
condition de l’éducation à l’environnement sur
Marennes Oléron.

Notes

[1Association IODDE, membre du GRAINE Poitou-Charentes

[2Ile d’Oléron Développement Durable Environnement :
http://www.iodde.org

[3Centre National d’Appui et de Ressources en
Environnement :http://www.cnarenvironnement.org

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine