GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > L’éducation à l’environnement > L’affaire de tous aussi ! > Quand l’huile de friture est un outil pédagogique...

Quand l’huile de friture est un outil pédagogique...

Cet article est extrait du numéro spécial de la Lettre du GRAINE de mars 2011

Article de Grégory GENDRE [1]


L’association Roule ma Frite 17 est spécialisée depuis 2007 dans la récupération et dans la revalorisation des huiles de friture usagées sur le Pays Marennes Oléron. Ce déchet est selon nous un véritable outil pédagogique. Concrètement, cela signifie que nous nous servons de ce déchet pour créer de nouveaux modèles et de nouvelles filières à l’échelle d’un territoire donné.

Aujourd’hui, nous collectons l’huile usagée en porte à
porte auprès de 92 adhérents professionnels du Pays
Marennes Oléron (restaurants, campings, maisons de
retraite, école, organisateurs de fêtes de village, etc.)
puis nous la recyclons dans une station de filtration aménagée
sur le site de l’éco-pôle de l’Ile d’Oléron construit
par la Communauté de Communes dans le cadre de son
Agenda 21. Nous avons réussi à obtenir l’autorisation
d’utiliser cette nouvelle ressource comme additif au carburant
du P’tit Train touristique de St Trojan. Le P’tit
Train tourne ainsi maintenant avec 30 % d’huile et 70 %
de fioul.

La preuve par l’exemple

Il s’agit ici de prouver par l’exemple qu’il est possible
d’élargir le mix-énergétique local en revalorisant un
déchet en circuit-court via la création d’une dynamique
globale associant différents acteurs privés, publics et
associatifs dans une logique d’économie circulaire. En
effet, le système ne peut fonctionner que grâce à la
bonne coopération de l’ensemble des acteurs concernés
pour rendre tangible le concept de matière première
secondaire (le déchet de l’un devient une source énergétique
pour l’autre). En terme d’éducation à l’environnement,
il est alors intéressant de profiter de cet exemple
pour élargir le spectre sur d’autres déchets afin de réduire
l’empreinte environnementale des acteurs locaux.

L’aspect légal actuellement au niveau national ne reconnaît
pas l’existence de ce produit énergétique, il convient
donc de travailler activement sur cette question pour
changer la donne en montrant
- I/ que les questions de
jurisprudence et de droit communautaire forment un corpus
global à intégrer,
- II/ que la nomenclature déchet évolue
naturellement vers de nouvelles pistes de revalorisation
- et III/ que la comptabilité carbone prend tout son
sens dans une logique de circuits-courts à fort rendements
énergétiques.

Culturellement, cette approche s’oppose de manière quasi-frontale à une logique Saint-simonienne et au centralisme régalien traditionnel car il ne s’agit plus de produire de grosses unités de production type EPR mais bien de multiplier des unités locales de revalorisation énergétique. Unité dont le fonctionnement et la gestion doivent rester dans les prérogatives d’acteurs locaux concernés par l’ensemble du dispositif (du producteur de déchet à l’utilisateur final). Ce
qui permet du coup d’associer d’autres partenaires
locaux naturels comme les scolaires, les centres de loisirs,
etc. pour associer le jeune public à la démarche via
différentes animations co-construites avec le personnel
encadrant.

Roule ma Frite 17 travaille en réseau avec :
- I/ les adhérents professionnels : fourniture de l’huile et information
auprès de leur clientèle,
- II/ le comité de pilotage P’tit Train : Ademe, Région, Valagro [2], Pôle des éco-industries, Communauté de communes de l’île d’Oléron,
- III/ les prestataires techniques labellisés Cofrac [3] : IESPM [4] et Creatmos [5],
- IV/ les financeurs : Région (emploi tremplins environnements),
Communauté de Communes Oléron (convention d’objectifs et
de moyens), Ashoka [6] (capital-risque pour entrepreneuriat
social), Fond Feader (dossier géré par Valagro) pour les travaux
d’analyses,
- V/ les partenaires industriels et prospectifs : Institut français
des huiles végétales pures pour la partie filtration, Rhodia pour
l’aspect méthanisation, Sita-Suez pour les solutions par gisement de déchets, Eco-Emballages pour les logiques de tri avec l’hôtellerie de plein air et Leclerc pour les ateliers mobilité.

Notes

[1Association Roule ma Frite 17, membre du GRAINE Poitou-Charentes

[2Entreprise spécialisée dans la valorisation de la biomasse, des
co-produits et des déchets, Poitiers

[3Comité français d’accréditation

[4Institut Européen Surveillance Prédictive Machine

[5Contrôles REjets ATMOSphériques

[6Organisation internationale de promotion de l’entrepreneuriat social

Répondre à cet article

au centre doc

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine