GRAINE Poitou-Charentes
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes

Accueil > Questions de fond > Le jeu : repères et controverses > Un jeu de rôle pour parler des déchets dès 10 ans (Ecole et Nature)

Un jeu de rôle pour parler des déchets dès 10 ans (Ecole et Nature)

jeudi 13 janvier 2011, par Ecole et Nature

|

Article extrait de la Lettre du GRAINE n°19, 2010.

Texte du réseau Ecole et Nature


Dans la malle Rouletaboule, l’atelier Jeu de rôles « Démêlés à Trifouilly » offre un cadre ludique pour que les enfants deviennent acteurs de la gestion des déchets dans la commune de Trifouilly : ils argumentent, défendent leurs points de vue, et s’initient ainsi au débat démocratique.

Le jeu de rôle

De plus en plus utilisé en éducation à l’environnement, le jeu de rôle consiste à placer les enfants dans une situation-problème fictive directement inspirée de la réalité. Les enfants incarnent des personnages chargés de proposer des solutions. Chaque personnage use alors de son argumentation, de ses connaissances, de ses démonstrations pour aider à la construction d’une solution concertée. Il n’y a ni perdant ni gagnant, mais une motivation commune pour atteindre les objectifs visés.
Cette simulation de la réalité est un scénario-enquête où le meneur de jeu anime des débats et aide à organiser la discussion.
La démarche proposée motive les enfants pour s’informer, organiser eux-mêmes leurs recherches, et engager de façon autonome la construction de leurs connaissances sur le thème qui nous intéresse : les déchets
Par ailleurs, les enfants développent des compétences transversales : leur capacité d’écoute, d’expression orale, de recherches...

Les utilisateurs

Le jeu de rôle s’adresse à des participants de 10 à 15 ans et même au-delà (le jeu de rôle est tout à fait adapté à des actions de formation d’adultes).
Chacun interprète un personnage, comme dans une pièce de théâtre dans laquelle les acteurs ne connaissent pas le scénario. Ils improvisent leurs répliques en fonction des situations rencontrées et des renseignements collectés.
Le meneur de jeu peut être un enseignant de l’école primaire (cycle III), de collège ou de lycée ; les personnages sont tenus par les élèves de sa classe, un animateur de structure d’éducation à l’environnement intervenant dans une classe ou un centre de loisir, un animateur de collecte sélective intervenant dans une classe de sa collectivité, un animateur du club environnement auprès des membres...

Les objectifs

Le jeu de rôle relève d’une approche dite de « simulation » : il sollicite à la fois des idées, des attitudes, des émotions et des savoir-faire. Incarner un personnage différent de soi occasionne un changement de système de valeurs et de références, et entraîne la modification de sa propre perception et de ses conceptions.
La confrontation avec d’autres conceptions est le premier pas vers la négociation dans le cadre d’une démarche de résolution de problèmes.
Enfin, la simulation permet dune approche globale et interdisciplinaire. Elle confronte l’enfant à une situation complexe.
Les objectifs formulés ci-dessous sont données à titre indicatif : il vous appartient de les reformuler, de les doser, de vous les approprier.

Objectifs liés au jeu de rôle

- prendre la parole et s’exprimer clairement
- argumenter
- écouter les autres
- proposer des solutions inventives mais réalistes
- comprendre les préoccupations des autres
- négocier une solution dans la concertation
- s’initier au débat démocratique
- prendre conscience de la complexité des problèmes environnementaux.

Objectifs liés au thème des déchets

Objectifs notionnels
- identifier les principaux problèmes qualitatifs et quantitatifs que posent nos déchets
-connaître les différents modes de collecte, les filières d’élimination et de valorisation
- connaître le mieux possible le schéma global de la gestion des nos déchets ménagers
- comprendre l’ensemble des enjeux environnementaux, techniques, économiques, politiques, sociaux liés à la gestion des déchets.

Objectifs méthodologiques
- savoir trouver des informations techniques à partir de documentation écrite ou informatique, de témoignages, d’ateliers techniques (comme les ateliers de Rouletaboule)
- savoir construire un argumentaire.

Objectifs comportementaux
- devenir un citoyen responsable au regard des problèmes environnementaux liés aux déchets
- savoir réduire ses déchets à la source, notamment dans les actes de consommation
- savoir trier ses déchets dans les différents milieux de vie.

Démêlés à Trifouilly est l’un des ateliers disponibles dans le dispositif pédagogique Rouletaboule

Répondre à cet article

Site et Infolettre édités avec le soutien financier de la Région et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine